• Partager sur Facebook
Remise des Ailes à la Promotion 2009 des nouveaux pilotes de la Défence.

PHOTOS-ET-TEXTE.png


La remise des ailes des nouveaux pilotes de la Défense a eu lieu sur la Base de Beauvechain le 13 septembre. La Base de Beauvechain ,appelée maintenant Centre de compétence Air, est commandé par le Colonel aviateur Stéphane Pierre. A cette occasion elle mettait à l'honneur une trentaine de techniciens et spécialistes de la Composante Air brevetés à l'issue d'une des formations entrant dans le domaine de responsabilité du CC Air.

La cérémonie était présidée par le Chef de la Défense, le général aviateur Gerard Van Caelenberge.

Le Général Van de Voorde, commandant de la Composante Air, a souhaité la bienvenue aux nouveaux brevetés dans le club très fermé des pilotes militaires belges. Il a souligné l'importance des missions remplies par la Composante Air en Belgique ou à l'étranger en insistant néanmoins sur la sécurité, essentielle dans l'exercice de ce métier pas comme les autres.

CV du parrain de la Promotion pilotes 2009.

Le parrain de la promotion pilotes 2009 est le Major Charley de Hepcée.

En mai 1940, Charley de Hepcée commandait la 5e escadrille de l'Aéronautique militaire, une unité dotée de Fairey Battle qui fut décimée lors d'une des missions de destruction des ponts sur le canal Albert. Après la capitulation, il entra dans la résistance, notamment dans des filières d'évasion. Il traversa onze fois les Pyrénées et la frontière franco-espagnole avec des pilotes ou des documents.

Recherché par les polices française, italienne et allemande, il reçut l'ordre de rejoindre la Grande Bretagne en mai 1943. Six mois plus tard, il apprit l'arrestation de sa famille alors qu'elle devait le rejoindre et la disparition de son frère, pilote au 350 squadron. Il se porta à nouveau volontaire pour une mission sur le continent. Le 13 avril 1944, il fut arrêté par la police SS des frontières et fut emprisonné à Toulouse à la prison Saint-Michel où l'on perdit sa trace fin juin 1944.

Sa famille ne perdit pourtant jamais l'espoir de le retrouver et finalement, en 2008, une de ses filles parvint à localiser et à faire identifier son corps parmi ceux de résistants exécutés par les SS dans le village de Castelmaurou.

Charley de Hepcée est rentré au pays le 24 juillet 2012 et repose aujourd'hui à Halloy aux côtés de son épouse.