Accueil / Albums / AVIATION MILITAIRE / Dernier vol des drones B-HUNTER 21

80-UAV-1.png


PHOTOS-ET-TEXTE.png


A partir du 1er septembre 2020, les B-Hunter basés au sein du 2ème Wing Tactique de Florennes seront retirés du service et ne seront plus utilisés par l'Armée belge. Ils seront remplacés à l'horizon 2023 par quatre drones MQ-9B Sky Guardian.

Les B-hunter en service actuellement sont des engins de conception israélienne d'une envergure de 8,9 mètres et d'un poids de 721 Kg. Le B-Hunter est doté d'une caméra infrarouge et d'une seconde caméra qui lui permettent de recueillir des images de jour comme de nuit et d'un système de transmission des données en temps réel. Pour sa mise en oeuvre , en plus du personnel au sol , il nécessite trois personnes installées dans une station de contrôle mobile : UN officier, UN pilote et Un observateur qui manipule les deux caméras embarquées et analyse les images.

~~~~~~~~~~~~~~

Le système B-Hunter a été livré en juillet et décembre 2002 et sera admis en service en 2004. En juin 2004 l'unité "80 UAV Sqn" est crée et intègre la Composante Air en juillet de la même année. Elle opérera depuis la Base du 2ème Wing Tactique de Florennes.

Le 1er déploiement hors du territoire national de l'unité est réalisé en décembre 2004 à Solenzara. Le 1er juillet 2005, le 80 UAV Sqn sera stationné pour une période de quatre mois à Tuzla Air Base en Bosnie-Herzégovine en soutien de l'opération EUFOR Althea. En 2006, dans le cadre des élections en République Démocratique du Congo, l'unité est déployée sur l'aéroport de Ndolo à Kinshasa pour une durée de cinq mois. Depuis 2008, suite aux accords passés entre la Défense et le Service public fédéral Santé publique , Sécurité de la chaîne alimentaire et Environnement, les drones du 80 UAV Sqn sont régulièrement engagés au départ de Coxyde dans le cadre de la mission de lutte anti-pollution "Silent Watch".

Pourquoi arrêter leur utilisation ?

Depuis leur acquisition, les B-Hunter n'ont jamais subi de modernisation ce qui a conduit à leur obsolescence progressive et à leur retrait. Ils devaient normalement être maintenus jusqu'en 2021, les pannes successives et le système des caméras jamais modernisé ont provoqué leur retrait prématuré au 1er septembre 2020.

Selon la formule consacrée "Après de bons et loyaux services....." ils seront proposés à la vente par la section "ressource matériel" de la Défense.