Accueil / Albums / CHATEAUX / Escapade dans la vallée de la Loire ! 103

LOIRE SITE OK.png


PHOTOS-ET-TEXTE.png


Nous commencerons par une balade dans le quartier historique de TOURS . Les journées suivantes seront consacrées à différents châteaux...à seigneur tout honneur ; le premier château visité est le château de Villandry et de ses jardins !!

LE CHATEAU DE VILLANDRY .

Sous l’impulsion de François Ier qui mène une politique culturelle dont l’ambition est de concurrencer la suprématie italienne, le Val de Loire s’enrichit à la Renaissance de nombreux châteaux. L’élégance et la légèreté architecturale des nouvelles demeures situées en bord de Loire marquent une rupture avec la masse imposante des forteresses défensives que connaissait la France jusqu’alors.

A son arrivée à Villandry en 1532, Jean le Breton fait raser l’ancienne forteresse féodale à l’exception du donjon, témoin dramatique de l’entrevue du 4 juillet 1189 durant laquelle Henri II Plantagenêt d’Angleterre reconnaît sa défaite face à Philippe-Auguste, roi de France, et signe le traité dit « la Paix de Colombiers » deux jours avant de mourir.

LE CHATEAU DE LANGEAIS .

Très bien conservé et peu remanié, le château de Langeais est un bel exemple d'architecture de la fin de la période médiévale, caractérisé par son pont-levis, ses hautes toitures, ses mâchicoulis, son chemin de ronde et ses cheminées monumentales finement sculptées. Langeais est en fait construit à la charnière entre Moyen Âge et Renaissance, sa façade ouest, côté jardin, offrant un tout autre visage, marqué par des décorations de type Renaissance.

Cet ensemble comprend quinze salles meublées et décorées .

LE CHATEAU d'AZAY-LE-RIDEAU .

Le château d'Azay-le-Rideau est bâti sur une île au milieu de l'Indre sous le patronage de François Ier. Subtile alliance de traditions françaises et de décors innovants venus d'Italie, il est une icône du nouvel art de bâtir du Val-de-Loire au XVIème siècle. Son parc paysager, conçu dans la seconde moitié du XIXe siècle, lui offre un véritable écrin naturel. En 1905, l'Etat devient propriétaire du château d'Azay-le-Rideau. Ses propriétaires successifs ont contribué à en faire le joyau architectural le plus harmonieux du Val-de-Loire. De janvier 2015 à juin 2017, le monument a bénéficié d’un important programme de restauration, entrepris par le Centre des monuments nationaux.

FORTERESSE ROYALE DE CHINON .

Classée au patrimoine mondial par l’UNESCO, la Forteresse royale de Chinon constitue un ensemble unique en Touraine. La Forteresse est l'un des rares châteaux forts du Moyen-Age dans la vallée de la Loire. Son histoire est associée à des personnages de grand renom : Henri II Plantagenêt, Jacques de Molay, Charles VII, Jeanne d’Arc, Prosper Mérimée... Au cours de votre visite, vous découvrirez des bâtiments et tours de toutes les époques : tour du moulin, tour des chiens, tour du Coudray, tour de Boissy, tour d'Argenton, tour de l'horloge, tour du trésor, logis royaux, palais du roi Henri II Plantagenêt...

CHATEAU DE RIVAU .

Ce château de Touraine fut fortifié au xve siècle puis humanisé à la Renaissance. Situé au cœur des conflits anglo-français, le château du Rivau a un positionnement stratégique. Il domine la vallée de la Vienne et de la Veude, et permet ainsi de surveiller les grands axes de communication.

Le Rivau est réputé pour ses écuries dès le xve siècle alors que celles-ci ne sont encore qu'en bois. Au xve siècle, le royaume de France est en plein conflit avec les Anglais lors de la guerre de Cent Ans. L'un des personnages illustres de celle-ci est Jeanne d'Arc. Après avoir reconnu le dauphin à Chinon en 1427, elle sillonnera la France pour rejoindre différents sièges. Connaissant sa réputation pour ses destriers, Jeanne d'Arc s'arrêtera au Rivau et viendra chercher des chevaux de combat en 1429 avant de rejoindre le siège d'Orléans.

CHATEAU de L'ISLETTE .

Enserré par les bras de l’Indre, le château de l'Islette abrita les amours passionnées de Rodin et Camille Claudel. Celle-ci y sculpta La Petite Châtelaine dont vous pourrez admirer un bronze. Achevé vers 1530, ce château Renaissance se compose d'un long corps de logis rectangulaire, flanqué de deux imposantes tours, couronné d'un chemin de ronde sur mâchicoulis. Sa Grande Salle et sa chapelle offrent une remarquable décoration picturale.

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§



Adresse à ne pas manquer si vous souhaitez visiter la région. Accueil cordial - simplicité et professionnalisme.

Service irréprochable et courtois. .


Site : PETIT VILLANDRY