• Partager sur Facebook
OUI.png
  • MEETINGS.(En Belgique et ailleurs) (!)

    1744 photos dans 74 sous-albums



  • FAMILY DAY au 2ème WING le 21 Juillet 2018

    40 photos





    A l'occasion de la Fête nationale, le 2ème Wing a organisé une "Journée famille" pour le personnel de la Base et leurs amis..

    Ce fut l'occasion pour le personnel de montrer à leur proches l'environnement dans lequel ils travaillent sans pour autant accéder aux zones sensibles.

    Vers 15.30 heures les F-16 décollent pour rejoindre les F-16 de Kleine Brogel au dessus de Diest - Alost , font une navigation vers la Côte avant de s'insérer dans le défilé aérien en fonction de la vitesse propre aux aéronefs constituant les différentes vagues.

    En attendant le show du Commandant aviateur Darte - "Vador" , le public s'intéressait aux explications données sur l'F-16 exposé au statique, et moultes personnes , grands et petits, s'installaient tout fiers dans le cockpit .

    Des fumigènes à l'horizon annoncent le décollage de "Vador". Son show est toujours très apprécié du public si on se réfère aux applaudissements nourris lors de son atterrissage.

    Tous mes remerciements au Commandant Deryck pour son accueil sur Base ainsi qu'à l'Adjudant Catinus pour sa disponibilité tout au long de l'après-midi.

  • AVIATION DAYS FLORENNES-CERFONTAINE (23 & 24 08 2018))

    69 photos





    Lors des Aviation Days des 23 et 24 juin 2018, les amoureux d'aviation ont été comblés par les nombreuses activités organisées conjointement par la Base de Florennes et l'aérodrome de Cerfontaine.

    L'objectif n'était pas d'organiser un airshow de grande ampleur , mais bien de mettre sur pied un évènement aéronautique.

    Le programme des deux journées ne laissaient aucun temps mort .

    Les matinées à Florennes offraient la possibilité de voir au plus près un F-16 dépouillé de son armement avec les explications adéquates. Le 80 UAV montrait un poste de pilotage plus vrai que nature (explications, photos de vidéos de reconnaissances et cartes aéronautiques). Un simulateur de vol F-16 a suscité peut-être des vocations et pour les plus sportifs un mur d'escalade était à leur disposition mais toujours bien encadré.

    Aux heures programmées pour les démonstrations en vol, tout ce petit monde se pressait en bord de piste . Les yeux des petits et des grands s'écarquillaient pendant les shows des Red Devils, les parachutistes et clou du spectacle, le show du Commandant aviateur Stefan Darte - VADOR, pilote de démonstration F-16 aux commandes du "Dark Falcon".

    Le musée de l'aviation était évidemment accessible ainsi que , plus discret, un bunker souterrain , vestige de la guerre froide.

    Le Colonel aviateur Breveté d'Etat-major POLOME Ir, commandant de la base faisait remarquer que de telles journées étaient l'occasion de découvrir et pourquoi pas de susciter des vocations au sein de la Défence . Les "70 métiers" dans les Forces armées offrent pour chacune et chacun la réalisation de leurs rêves.

    §§§§§§§§§§§§§§§

    Le programme à peine terminé à Florennes qu'une grande partie de la foule se rue vers l'aérodrome de Cerfontaine où le spectacle était plus orienté vers le parachutisme. Des reconstitueurs de la 1ére guerre mondiale avaient installé leur bivouac dans une grande prairie....(très réaliste). Pour nous ramener à la réalité , les shows aériens des Red Devils et de VADOR ont fait trembler la pelouse de l'aérodrome.

    Ce week-end fut un réel succès sur les deux sites , à tel point que l'édition 2019 est déjà envisagée !!!

  • VADOR dans le ciel de Florennes.

    39 photos





    Le jour de la présentation des patrouilles de démonstration à la presse , la météo (vent violent...)avait empêché les demo teams de présenter leur programme .

    Avant que VADOR ne parte dans les meetings à travers l'Europe pour montrer les capacités du F-16, j'ai voulu vous montrer quelques photos du Dark Falcon dans le ciel de Florennes.

  • F-16 SOLO DISPLAY TEAM 2018

    28 photos





    Avant de laisser la parole à "Vador", le Colonel aviateur Breveté d'état-major POLOME Ir , commandant de la base a annoncé les activités communes entre le 2ème Wing Tac et l'aérodrome de Cerfontaine qui se dérouleront les 23 et 24 juin juin .

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Le commandant aviateur Stefan DARTE surnommé "Vador" par ses pairs a expliqué les phases successives qui ont abouti à la décoration finale du "Dark falcon".

    Le designer Yohan WOLFS lui a présenté une dizaine de projets avant d'en sélectionner un. Voulant une dominante noire, ils ont été confrontés à un problème - la pertubation des radars de bord !!

    Une couleur spéciale a dû être trouvée. A part la peinture du nez du F-16, ce sont les peintres de la base qui se sont pliés à l'exercice de fresque.

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Prochainement le FA 101 ainsi que les autres démo teams (A-109 et Red Devils) passeront le test "accceptance flight" en présence du Général-major aviateur Breveté d'Etat-major VANSINA , Commandant de la Composante Air.

    Cliquez sur la vignette ci-dessous pour voir la page des Demo Teams 2018.



    Je remercie COMOPSAIR pour l'invitation et le personnel du 2ème Wing Tac impliqué dans l'organisation de cette après-midi , tout particulièrement l'équipe du F-16 démo team "Dark Falcon".

  • POPPY FLIGHT - Un vol pour ne jamais oublier.

    19 photos







    Afin de marquer la dernière année du centenaire de la commémoration de la Grande Guerre, la Composante Aérienne a organisé le 1er février 2018 une opération appelée "POPPY FLIGHT" . Un hélicoptère A-109 avec la décoration spéciale "Demo Team" se posera dans 11 écoles des chef-lieux des provinces et de la Région bruxelloise :

    Athénée Royale d'Ans, HAST Katholiek Onderwijs - Hasselt, Don Bosco Hoboken - Antwerpen, Sint-Bavohumaniora - Gent, KTA Brugge, Ecoles des Religieuses Ursulines - Mons, International School of Brussels - Watermaal-bosvoorde, Provinciaal Secundair Onderwijs De Wijnpers - Leuven, Collège Notre Dame de Basse-Wavre - Wavre, Institut Sainte-Marie de Jambes - Namur, Athénée Royal d'Arlon - Arlon

    Chaque école concernée sera représentée par deux élèves qui lors de ces vols, entre les différents établissements,amèneront un message de paix et de solidarité. Les élèves réceptionneront, au nom de leur école, le colis contenant entre autres le set de livres pouvant être utiles lors des cours sur les guerres et la paix.Le poppy fait référence aux coquelicots du poème de John McCrae. (Voir ci-dessous)





    Lors de la 1ere guerre mondiale, le Lieutenant colonel John McCrae, médecin militaire canadien, établit un rapport entre le coquelicot et les champs de batailles. Alors qu’au printemps 1915, son jeune ami Alexis Helmer avait été tué par un obus allemand dans les tranchées d'Ypres, et enseveli dans une tombe sommaire, marquée d’une simple croix de bois, John McCrae avait été frappé par le fait que des coquelicots poussaient spontanément entre les rangées de sépultures. Ce phénomène lui inspira son célèbre poème « In Flanders Fields » (« Au Champ d’Honneur »).(Traduction libre)

    Au champ d'honneur, les coquelicots
    Sont parsemés de lot en lot
    Auprès des croix; et dans l'espace
    Les alouettes devenues lasses
    Mêlent leurs chants au sifflement
    Des obusiers.
    Nous sommes morts,
    Nous qui songions la veille encor'
    À nos parents, à nos amis,
    C'est nous qui reposons ici,
    Au champ d'honneur.
    À vous jeunes désabusés,
    À vous de porter l'oriflamme
    Et de garder au fond de l'âme
    Le goût de vivre en liberté.
    Acceptez le défi, sinon
    Les coquelicots se faneront
    Au champ d'honneur.

    ~~~~~~~~~~~~~~~

    La Défense a profité de cette journée "Souvenir" pour sensibiliser les élèves intéressés par les carrières offertes dans les quatre Forces de la Défense.

  • 70 ans de la Base de Florennes

    53 photos





    Avant d'en arriver à la naissance de la Base de Florennes en tant qu'aérodrome militaire belge, la région va vivre quelques années "noires"....mais une issue heureuse , quelques années plus tard, sera à la mesure du courage des hommes et femmes qui n'ont jamais perdu espoir !!! En juin 1942, pour des raisons stratégiques, les Allemands décident de construire un aérodrome militaire sur le plateau entre Rosée et Florennes . En 1943, la Luftwaffe s'installe à Florennes et en août l'aérodrome est déclaré opérationnel et porte le nom de Flugplatz 401. Messerschmitt Bf110, Junker 88 et autres Focke-Wulf 190 vont causer de lourdes pertes dans les rangs alliés.

    Dès janvier 1944, la base de Florennes-Juzaine devient la cible des bombardiers américains. Fin août 1944 , les forces allemandes sont obligées d'abandonner les installations de Florennes. Avant de quitter la Base , les allemands vont détruire la majorité des installations existantes....mais la "tour carrée" résiste au dynamitage et modifiée au fil des années est toujours debout et opérationnelle à ce jour. La 1ère Division américaine entreprend les travaux de reconstruction "provisoire" (Camp de tentes, baraques en bois...)

    Le 11 septembre 1944, la Base codée A-7 est déclarée à nouveau entièrement opérationnelle. Plusieurs unités volantes américaines vont s'installer. Les escadrilles de chasse quittent Florennes pour suivre la ligne de front et sont remplacées le 5 avril 1945 par le 344th Bomber Group (B-26) elles y resteront jusqu'au 15 septembre 1945. En 1947, la création d'un second Wing de Chasse est décidée. Ce sera le 161ème Wing de Chasse de Jour de Florennes formé des 351ème et 352ème Escadrilles. Quelques mois plus tard, l'unité est rebaptisée 2ème Wing de Chasse de Jour alors que les 351ème et 352ème sont rebaptisées respectivement 1ère et 2ème Escadrilles de Chasse de Jour.

    En juillet 1947, le Major Lallemant (DFC and Bar) est désigné pour créer et commander cette nouvelle unité.

    La tour Carrée devient le centre nerveux de la Base. On y retrouve le bureau du Chef de Corps, un central téléphonique, du logement et un mini Etat-Major. Les Escadrilles s'installent dans leur zone respective. Les bâtiments susceptibles d'être utilisés comme hangar pour les travaux sur avions sont rares et en mauvais état. La Base bien qu'opérationnelle , ne répond plus aux impératifs d'un aérodrome moderne permettant l'utilisation et l'entretien d'avions à réaction. L'année 1950 marque le début des grands travaux qui vont préparer la transition vers le monde de l'aviation moderne et vont modifier COMPLETEMENT la physionomie de la Base de Florennes.

    En 1950, la piste 26 allemande (piste secondaire) est allongée pour permettre son utilisation dans de meilleurs conditions de sécurité par des avions à réaction.

    1951 voit le début de la construction de la grande piste. Un an plus tard, celle-ci est opérationnelle et l'aménagement d'un balisage permet le vol de nuit.

    En 1954, on pose la première pierre du premier bloc du nouveau camp. Ces gigantesques travaux se clôtureront en 1957.

    En janvier 1956, le 2ème Wing vit un grand déménagement. Le nouveau camp , au nord, est maintenant presque terminé et les militaires peuvent prendre possession des nouveaux locaux. Les logements et les bureaux de la tour Carrée sont délaissés. Le centre de gravité du Wing glisse du sud vers le nord, position qui le rapproche de la ville de Florennes avec laquelle des liens forts vont se nouer.15 La zone sud qui a vu naître le 2ème Wing se vide de plus en plus. Il faudra attendre 1984 et l'arrivée du 485 Tactical Missile Wing de la US Air Force pour voir cette zone sud se transformer complètement et revivre. L'OTAN prend la décision d'installer des missiles à portée intermédiaire Groud Launch Cruise Missile (GLCM) et Pershing 2 sur la Base de Florennes et le 485 Tactical Missile Wing de la US Air Force s'installe sur l'aérodrome. Dans le même temps, des négociations s'engagent avec l'URSS en vue d'obtenir l'élimination des engins dont la portée est comprise entre 1.000 et 5.000 kilomètres.

    Ces négociations aboutissent le 8 décembre 1987. Le traité prévoit la suppression complète de ces missiles. Les Forces américaines quittent la Base de Florennes. Le 2ème Wing retrouve la zone sud qui l'a vu naître. Le Spitfire.

    La Belgique demande aux Britanniques de les aider pour assurer le rééquipement en matériel volant. Ainsi la Belgique se retrouve équipée de 3 types de Spitfire : des Mk IX, des Mk XIV et quelques Mk XVI. Les pilotes du 2ème Wing voleront exclusivement sur Mk XIV jusqu'en 1951.



    Le F-84E/G Thunderjet.

    La guerre de Corée et les tensions entre les deux blocs incitent les pays occidentaux à accélérer leurs programmes de modernisation des Forces armées. Le Congrès américain adopte le programme d'aide militaire aux membres de l'Alliance Atlantique. Par ce programme , les Etats-Unis fournissent gratuitement les avions, à charge pour les nations bénéficiaires de les utiliser, de les entretenir et de les restituer en bon état le moment venu. Dans ce cadre le 2ème Wing va recevoir 21 F-84E.

    En avril 1952, les F-84E sont remplacés par les F-84G. Le 2ème Wing compte 3 escadrilles dotées de 25 avions chacune.



    Le F-84F Thunderstreak.

    Auteur : Fanions des unités du 2ème Wing

  • Tactical Weapon Meet - Florennes 2017

    121 photos

    Dans le cadre de l'exercice TWM17 la presse a été invitée le 15 juin à Florennes.

    .



    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~







    Les avions étrangers participant à l'exercice venaient de Grèce,Italie,Pologne,Espagne et Grande Bretagne .

    F-2000 Typhoon du 111 Escuadron de Moron (Espagne).



    F-2000 Typhoon - 4° Stormo de la base de Grosseto (Italie).



    F4 Phantom II - 338 Mira "Ares" d'Andravida (Grèce).



    MiG-29 - 1st Squadron de Minsk (Pologne).



    Hawk T.1. - N° 100 Squadron RAF basé à Leemink.



    Conférence de presse.

    Après avoir rappelé les missions du 2ème Wing Tac (en cours et à venir):

    Missions du personnel de protection d'aérodrome sur le territoire belge dans le cadre de l'opération "Vigilant Guardian". En septembre des F-16 participeront aux missions de "police de l'air" dans les pays baltes. Des F-16 sont actuellement en Jordanie dans la lutte contre Daesh.

    Le Colonel Breveté d'Etat-major aviateur POLOME Ir a annoncé brièvement le programme des festivités du 22 septembre 2017 pour les 70 ans de la Base de Florennes.

    Il a ensuite donné la parole au CO de la 1ère Esc qui a rappelé l'historique du 100 ème anniversaire de l'Escadrille.

    Cliquez sur la vignette ci-dessous pour voir la page de l'historique.





    Il y a une quinzaine d'année la 1ère Esc organisait le Tactical Recce Meet; il fut abandonné vu que la 1ère Esc a perdu son rôle spécifique : la reconnaissance . Donc il a été décidé de revenir au Tactical Weapon Meet qui avait déjà été organisé en 1962 sur la Base de Chaumont en France. Cet exercice au départ était un concours de tir au sol qui mettait en compétition la 2ATAF (BEL-NLD-GBR) et la 4ATAF (FRA-USA-GBR). (ATAF pour Allied Tactical Air Force.)

    En 1972, l'exercice a été organisé sur la Base de Florennes. Son but n'était pas de réunir une grande quantité d'avions comme le Red Flag aux USA ou le Frisian Flag en Hollande ou d'autres exercices.... .Cet exercice a pour objectif de donner la qualification à de jeunes pilotes de commander DEUX avions.

    Dans ce but , différents scénarios ont été mis en oeuvre : la première semaine a été consacrée au combat aérien rapproché ; la deuxième période mettait l'accent sur l'appui au sol , l'escorte d'aéronefs de type différent tels que des hélicoptères, des avions de transport pour le largage de troupes ainsi qu'un support aux opérations en territoire ennemi.Ce sont des missions réalisées avec des aéronefs "multi-rôle" missions pour lesquelles nous nous entraînons régulièrement.L'organisation du TWM17 a apporté une dimension plus large à cet exercice.

    La spécificité de cet exercice est de voler avec des avions différents, de pays différents avec le support de brouillages électroniques . En réalité ce sont des vols complexes et en interaction avec plusieurs acteurs ayant chacun une mission spécifique pendant le vol.Presque tous les aspects tactiques ont été abordés. Ce fut une quinzaine enrichissante pour tous.

    Je remercie COMOPSAIR/IRP pour l'organisation de cette après-midi ainsi que le personnel de la 1ère Escadrille pour leur disponibilité pendant la durée de l'exercice.



  • Dans les coulisses de l'OTAN .

    53 photos

    DANS LES COULISSES DE L'OTAN les 24 et 25 mai 2017.





    La base de Florennes a herbergé une trentaine d'avions de chasse et de transport des pays de l'Union Européenne du 24 au 26 mai 2017.

    Raison de leur présence??? Le défilé aérien du 25 mai pour marquer l'inauguration des nouveaux bâtiments du siège de l'OTAN à Bruxelles.



    Pendant les répétitions (le 24 mai) et le défilé (le 25 mai) l'espace aérien au dessus de l'aéroport de Bruxelles-Zaventem a été fermé plus ou moins quarante minutes. L'espace aérien au dessus des axes Bruxelles-Saint-Trond et Bruxelles-Namur a été également fermé, là où les avions se mettaient en formation pour passer à l'heure "H" au dessus des nouveaux bâtiments du siège de l'OTAN. (A 800 pieds....250 mètres d'altitude !!!)

    Ce qui a donné lieu à des commentaires des plus farfelus....bref !!!

    ~~~~~~~~~~~~~~~~

    Quelques photos des arrivées et départs de la base de Florennes pendant ces deux jours.

  • La 1ère Esc du 2ème Wing Tac a 100 ans !!

    23 photos





    La plus ancienne unité aérienne belge, la 1re escadrille de la composante Air , a célébré le 11 mai 2017 son 100è anniversaire sur la base de Florennes, où elle est stationnée .Le «chardon d'Ecosse» était à l'honneur.

    Cet anniversaire a été célébré en présence d'«anciens» , de quelques invités et de la presse spécialisée .Ces festivités étaient destinées à marquer les 100 ans de la devise de l'unité - «Nemo me impune lacessit» («personne ne me frappe impunément») et de son emblème, le chardon d'Ecosse.

    Les racines de l'escadrille remontent à la création de la 1re escadrille de la compagnie des aviateurs à Brasschaat le 16 avril 1913 sur Farman Ferro MF. C'est en 1917 que le chardon d'Ecosse fait son apparition sur les flancs du Hanriot HD-1, ce biplans opérait depuis le terrain des Moeres (Coxyde) en pleine première Guerre mondiale.

    L'insigne est imaginé par André de Meulemeester, l'un des plus célèbres pilotes de l'unité. La légende veut que de Meulemeester ait choisi le chardon comme symbole de l'autodéfense. La 1re escadrille reste stationnée aux Moeres jusqu'à l'armistice du 11 novembre 1918, puis devient 9e escadrille. Durant l'entre deux-guerres, le chardon est porté sur la plupart des avions de chasse de l'aéronautique militaire. Le 10 mai 1940, l'attaque allemande surprend les «Hurricane» ainsi décorés sur le terrain de Diest-Schaffen, où ils sont pratiquement tous détruits par un bombardement.

    Il faut alors attendre l'après-guerre pour voir le chardon réapparaître à Florennes sur les «Spitfire» de la 351e escadrille, rapidement rebaptisée 1re escadrille. En 1951, l'unité reçoit ses premiers avions à réaction, des F-84E «Thunderjet», qui sont ensuite remplacés par des G puis par des F-84F «Thunderstreak». En 1971, elle quitte Florennes pour Bierset lors de sa conversion sur «Mirage 5» avant de faire le chemin inverse en 1989 et d'accueillir des F-16.

    La 1re escadrille, en 2002 sur F-16 MLU (modernisés), était spécialisée dans l'attaque au sol et la reconnaissance tactique, réalisée au moyen de «pods» (nacelles) équipés de caméras digitales. Mais depuis 2005, elle est devenue «multirôle», tout comme les trois autres escadrilles opérationnelles de la composante Air.

    Ses pilotes ont notamment participé aux opérations de l'OTAN au-dessus de l'ex-Yougoslavie d'octobre 1996 à mars 2001, dont le conflit du Kosovo, au printemps 1999. En 2005, elle a participé à la force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF), dirigée par l'OTAN en Afghanistan.

    §§§§§§§§§§§§§

    Pour marquer ce centième anniversaire , le FA-132 "BlackBird" a reçu une livrée spéciale créée par le designer français Didier WOLFF.



    Je remercie COMOPSAIR pour l'organisation de cette après-midi, ainsi que le personnel de la 1ère escadrille pour l'accueil convivial dans leurs installations.

    Cliquez sur la vignette ci-dessous pour retourner sur la page du Tactical Weapon Meat.



  • Belgian Heli Days à Beauvechain

    67 photos





    Les "Belgian Heli Days" des 11 et 12 à Beauvechain ont récolté un franc succès. D'après les estimations plus de 10.000 visiteurs ont foulé le sol du 1er Wing.

    Le 11 un spottersday ainsi qu'un sunset photoshoot étaient organisés et consacrés à l'arrivée des hélicoptères étrangers.

    Nous avons pu néanmoins assister à une démonstration du Démo Team A-109 et moment très attendu par le public, la mise en oeuvre des Special Forces à partir d'un hélicoptère NH-90 Caiman sous la protection de deux F-16 (en altitude) et d'une protection "rapprochée" par des hélicoptères de combat (A-109 et AH-64 Apache). Intervention très rapide comprenant : le largage des Special Forces, la destruction d'un objectif désigné et la récupération des Special Forces par un hélicoptère NH-90.

    En début de soirée , l'occasion nous a été donnée de faire quelques photos au couché de soleil.Un NH-90 et un A-109 étaient sous les projecteurs , le tarmac ayant été bien arrosé par les pompiers de la Base.

  • EU BG - Ops conjointes

    73 photos dans 3 sous-albums



    Le 26 janvier 2017, une conférence de presse s'est tenue sur la base de Florennes avec pour objet un exposé précisant le rôle des Composantes de la Défense ainsi que les objectifs définis par l'UE dans le cadre de l'intégration des pays membres.

    Le contingent belge engagé dans The European Battle Group 2017. est le LtBn 12/13Li de SPA.



    Cette conférence de presse a aussi pour objectif de présenter l'organisation d'un exercice de grande ampleur dans la Province de Namur et ainsi avertir la population des régions concernées de la présence de troupes et de véhicules les 31 janvier et 01 février .

    (Plus de détails dans les lignes qui suivent).



    Intervention du Colonel aviateur Breveté d'Etat-major POLOME, Ir - Comd du 2ème Wing Tac.

    Le Colonel POLOME a annoncé que le 2ème Wing ,au sein de la Composante Air, était dorénavant engagé en alternance avec les Pays-Bas et le Luxembourg pour contrôler l'espace aérien du Benelux (Q.R.A) ce qui implique la mise en place de nouvelles procédures.

    De plus SIX F-16 de la Composante effectuent des missions opérationnelles au-dessus des territoires de l'Irak et de la Syrie.

    Le 2ème Wing Tac va reprendre les opérations de protection de l'espace aérien au dessus des Etats baltes.Ils effectueront des missions "Enhanced Air Policing Mission" depuis une base en Estonie.

    Dans le cadre de l'exercice qui débutera lundi , les pilotes auront l'opportunité de revoir les procédures spécifiques pour la protection rapprochée, tant vis-à-vis de menaces aériennes possibles que de menaces au sol.Les F-16 orbitant au-dessus des avions de transport et des troupes peuvent intervenir à chaque instant pour venir en aide dans le cas où ils seraient menacés.

    Intervention du Colonel Breveté d'Etat-major MONIN Ir, - Chef de Corps du LtBn 12/13Li.

    Exposé expliquant ce qu'est "The European Battle Group ou EU BG".

    Les Groupements tactiques de l’Union européenne (GTUE) ou Groupement tactiques interarmées de réaction rapide (GTIRR), (en anglais Battlegroups ou en acronyme EUBG, sont des forces multinationales interarmes de réaction rapide, capable de mener des interventions militaires dans le cadre de la politique de sécurité et de défense commune de l’Union européenne. Les Groupements tactiques doivent permettre à l’UE de réagir avec des moyens militaires adaptés face à une situation de crise au-delà de ses frontières.

    Le concept des Groupements tactiques comporte également un objectif incitatif visant à renforcer les capacités militaires et à promouvoir l’interopérabilité entre États membres. Comme les GTUE se composent généralement d’unités militaires de plusieurs pays, une phase de préparation multinationale est indispensable avant de pouvoir les déclarer pleinement opérationnels et interopérables pour conduire une intervention militaire.

    Chaque groupement tactique est compose d’un minimum de 1 500 effectifs plus soutiens. Chaque unité doit être en mesure d’être déployée dans un délai de 10 jours et pour une période d’au moins 30 jours et allant jusqu’à 120 jours.

    Intervention du Lieutenant-Colonel aviateur De GROOT - 15ème Wing.

    Le but de cet exercice est l'entraînement de la Composante Air au profit de la Composante Terre.

    L'exercice Wise Medium nous offre l'opportunité de nous entraîner dans des conditions proches de la réalité: protection des aéronefs évoluant à basse vitesse et appui des troupes au sol.

    Par contre nous ne serons pas concernés par des menaces air-air , mais des menaces sol-air restent possibles. Les F-16 évolueront entre 10.000 pieds et 5.000 pieds, donc pas de nuisances sonores pour la population. Par contre les C-130 et les hélicoptères voleront à basse altitude - les premiers pour le largage du matériel, les seconds pour l'insertion des Forces Spéciales.

    Intervention du Lieutenant-Colonel DUMAREY - Chef de Corps du 3 EMI.

    La mission de la Composante Médicale se résume à un appui pour toutes les Composantes engagées.

    La notion "d'appui médical" comprend les soins , l'évacuation des malades et blessés du champ de bataille. Au sens plus large, l'appui médical consiste à maintenir les troupes en bonne santé par un suivi avant et pendant les opérations : vaccins....dès le déploiement des troupes, un appui médical les accompagne sur le théâtre des opérations.

    Schéma et procédure de mise en oeuvre d'un EUBG.



    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Implication de la Belgique en 2017.

    Cette année la Belgique fourni UNE unité d'infanterie sous leadership de la France. Ce battlegroup se compose d'un bataillon (+/- 1100 hommes) fourni par les Français où l'on retrouve un élément de combat (162 hommes) fourni par la Belgique. Des éléments logistiques (belges et autres) se retrouvant dans l'organigramme.

    L'implication des Français atteint +/- 2000 hommes capables d'être projetés en 10 jours et pour une période allant de 30 à 120 jours.

    Dans ce dispositif la contribution belge tourne autour de 230 hommes du LtBn 12/13 Li , ce sont ces 230 hommes qui participent à



    Scénario de l'exercice.

    Un pays enclavé entre deux régions qui veulent l'annexer subit des tentatives de violation de territoire.

    Dès lors l'Union européenne décide , sous mandat de l'ONU, d'aller s'interposer et créer les conditions pour qu'il y aie un référendum d'autodétermination.

    Dès lors l'activation des troupes intervient!

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Scéance photos après la conférence de presse.



    Activités du premier jour - Voir l'album "EX - 1er jour" ci-dessous.

    Activités du deuxième jour - Voir l'album "EX - 2ème jour" ci-dessous

    Activités du troisième jour - Voir l'album "EX - 3ème jour" ci-dessous

    Je remercie COMOPSAIR et DG Com pour leur acceuil et leur disponibilité.

  • Exercice BLACK BLADE 2016

    64 photos





    Informations générales.

    Lors du 7ème Symposium à Athènes en 2012, l'Agence européenne de Défence (AED) a créé le programme d'exercices d'hélicoptères (HEP).

    En 2013, la Belgique a signé un contrat avec 13 pays européens,contrat qui les engageait, sur base annuelle, à mettre en oeuvre l'organisation d'un exercice ayant pour but l'amélioration et le perfectionnement des techniques de vol avec comme finalité en 2022 de travailler ensemble pour une interopérationnalité sur le théâtre des opérations.

    Un exercice est organisé par an et par pays membre , jusqu'à présent la Belgique a participé à plusieurs exercices "BLADE" (palles du rotor) :

    -HOT BLADE au Portugal. -ITALIAN BLADE en Italie. -GREEN BLADE en Belgique. (Kleine Brogel) et cette année BLACK BLADE à Florennes, cet exercice met l'accent sur la mise en oeuvre de "Troupes Spéciales"; il n'y a pas de missions d'attaque mais uniquement du transport tactique.

    L'année prochaine la Hongrie organisera "FIRE BLACK", les techniques de tir à partir d'hélicoptères seront développées.

    En 2020, la Belgique et la Hollande mettront sur pied un exercice combiné dont l'endroit reste à déterminer.

    BLACK BLADE dans son organisation.

    L'exercice BLACK BLADE réuni +/- 350 hommes sur la Base du 2ème Wing Tac de Florennes.

    Trois nations fournissent les 13 hélicoptères : la Slovénie (1), l'Autriche (5) et la Belgique (7). En appui les organisateurs disposent également de Forces Spéciales américaines du Quartier Général de l'OTAN (SHAPE) , ainsi que des éléments de la Brigade Légère (+/- 130 hommes). D'autres nations participent à l'exercice pour le coaching, la préparation des missions et les conseils tactiques: 1 hollandais, 1 hongrois, 1 suédois, 1 allemand, 1 anglais, 1 tchèque et des italiens; ceux-ci sont TOUS présents sur la Base.

    Informations pratiques sur l'exercice.

    Les missions se dérouleront dans des zones de travail (HTA)Helicopteres Training Area au Sud-Est et au Nord-Est de la Belgique notamment dans la région de Sovet, Arendonk et Elsenborn ainsi que entre Beauvechain et la frontière hollandaise.

    Les missions se feront de jour et de nuit. Pour des raisons de nuisances, les vols de nuit seront suspendus le vendredi , le samedi et pas de vols le dimanche.

    Sur toute la durée de l'exercice (du 14 au 30 novembre) il est prévu d'effectuer +/- 10 grosses missions de nuit(deux heures de vol ou plus ) missions composites au cours desquelles +/- 10 hélicoptères "travaillent" ensemble (COMAO) et +/- 15 missions de jour.

    §§§§§§§§§§§§§§§§



    Pour clôturer l'exercice Black Blade organisé du 04 au 30 novembre par la Belgique dans le cadre de l'Agence Européenne de Défense (AED), une démonstration en présence de Frederica Mogherini, Haute représentante de l'Union européenne, s'est déroulée dans les "aires nord" de la Base de Florennes.

    Cette démonstration mettait en oeuvre les scénari qui faisaient l'objet de cet exercice de 15 jours sur le territoire belge ; c'est à dire l'insertion et l'extraction de troupes (en l'occurance) les "forces spéciales" sur un objectif à partir d'hélicoptères de transport protégés par des hélicoptères de combat ainsi que l'évacuation de blessés par hélicoptères sanitaires.

    Les insertions des "forces spéciales" se font en déposant les troupes au sol en posant l'hélicoptère, soit à l'aide d'une corde.Les extractions peuvent se faire par les deux techniques.

    Ces démonstrations très réalistes ont montré que la collaboration entre les différents équipages (de nationalités différentes)sont primordiales pour la réussite de telles interventions sur le théâtre des opérations.

  • T.L.P. - Souvenirs !

    71 photos





    Très brève approche !!!

    Le Tactical Leadership Progamme (T.L.P) a pour but de réunir un certain nombre de pilotes des Forces aériennes de l'OTAN. Ils y échangent leurs expériences et acquièrent la capacité de conduire des formations multinationales composées d'avions de tous types.

    Pendant 20 ans, la Base de Florennes (2ème Wing Tactique)a accueilli le TLP (six sessions par an) pour une période de trois semaines au cours desquelles tous les aspects de la tactique moderne y sont développés.

    Les pays de l'OTAN y envoient leurs meilleurs pilotes; l'admission aux cours ne dépend pas du grade mais des capacités et de l'expérience des pilotes.

    La date de transfert du T.L.P. (Tactical Leadership Progamme) de Florennes (2ème Wing Tactique) vers Albacete en Espagne a été fixée au 30 juin 2009.

    Le départ du T.L.P. de Florennes est devenu inévitable en raison de l'encombrement de l'espace aérien belge et des pays environnants. Depuis son arrivée à Florennes en 1989, le T.L.P. a vu le nombre de pays participants croître de six à une quinzaine, notamment à la suite de l'élargissement de l'OTAN et du fait de la disparition des "frontières" internes divisant le territoire de l'Alliance atlantique entre zones nord et sud.

    De plus l'Espagne offre des conditions météorologiques nettement plus clémentes.

  • 70 ans de la FAé et du 1er Wing

    33 photos





    Cérémonies commémoratives pour les 70 ANS de la FORCE AERIENNE BELGE et de la BASE de BEAUVECHAIN.

    Beauvechain - 24 octobre 2016.



    Il y a 70 ans, deux escadrilles de la Royale Air Force composées de pilotes belges furent transférées de la base aérienne de Faasberg en Allemagne vers leur nouvelle base de Beauvechain.

    C'est le 24 octobre 1946, jour pour jour, que des vétérans des 349ème et 350ème escadrilles pilotèrent vingt-deux chasseurs Supermarine Spitfire Mk.XVI vers la base de Beauvechain.

    Quelques jours plus tôt, le 15 octobre 1946, la Force Aérienne belge vit officiellement le jour en tant que force indépendante au sein des Forces armées belges.

    ~~~~~~~~~~~~~~~~

    La cérémonie de commémoration débuta par la mise en place de la Musique Royale de la Force aérienne qui nous présenta un intermède musical...Gleen Miller et autres...

    Ensuite vint la mise en place des troupes ; deux pelotons pour encadrer les Etendards des Unités de la Composante Air (un fourni par le Groupe de Vol et l'autre par le Groupe de Maintenance).

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Dans son allocution, le Général-major aviateur Breveté d'Etat-major VANSINA, Commandant de la Composante Air retrace les grandes étapes qui ont jalonné la Base de Beauvechain.

    Je ne vais pas entrer dans les détails qui ont marqué (et qui marquent encore) le 1er Wing, mais simplement citer les aéronefs qui ont fait vibrer le ciel de Beauvechain.

    Tout commence par l'arrivée le 24 octobre 1946 des Spitfire Supermarine Mk.XVI (voir ci-dessus)ensuite...:

    * De Havilland Mosquito NF.30.

    * Gloster Meteor T7 (Entraînement).

    * Gloster Meteor F4 - F8 et NF-11.

    * Hawker Hunter F4.

    * Avro Canada CF-100 Canuk "All Weather Figther".

    * Republic RF-84 F Thunderflash.

    * Lockheed F/TF-104G Starfighter.

    * Fighting Falcon YF-16 qui quitte définitivement le ciel de Beauvechain le 04 mars 1996.

    La "chasse" vient de quitter Beauvechain. Mais une autre "vie" débute , le 13 septembre trente-huit Marchetti quittent l'Ecole de Pilotage Elémentaire de Gossoncourt pour s'installer à Beauvechain et y poursuivre la formation de base des élèves pilotes.

    Le 19 novembre, Brustem est dissous , trente et un Alpha-Jet et onze Fouga Magister rejoingnent le 1er Wing. De ce fait la totalité de l'entraînement des élèves pilotes se trouve concentrée à Beauvechain.

    Le 09 septembre 2010, le Wing Héli réorganisé en 2004 passe de la Composante Terre à la Composante Air et vient grossir les rangs du 1er Wing avec sa flotte de A109. A cette date le Centre de Compétence Air (CCAir) est créé et centralise toutes les formations (hors techniciens)dispensées au sein de la Composante Air.

    Fin 2013 , une nouvelle étape dans l'histoire de 1er Wing est lancée avec la mise en service du NH-90. Dès lors on peut dire que la reconversion majeure vers un Wing hélicoptères est mise en oeuvre et parfaitement réussie.

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Brouillard et nuages bas nous ont privé des évolutions aériennes prévues au programme.

  • THPU à Beauvechain - 26 mai 2016

    56 photos





    Le THPU (Tactical Helicopter Procedur Update)du 26 mai à Beauvechain s'est déroulé sans les délégations étrangères en raison de la situation internationnale .

    L'exercice s'est néanmoins déroulé mais avec des appareils de la Composante Air.

    La journée a commencé par un static show, suivi du départ de COMAO (-). Un show des Démo Teams - saison 2016 - nous a été présenté en attendant le retour de la mission COMAO.





    Tous mes remerciements à COMOPSAIR-IRP et au 1er Wing de Beauvechain pour l'organisation de cette journée.

    ALBUM DES DEMO TEAM 2016

    Cliquez sur la vignette ci-dessous pour accéder au site !



  • Sunset Shoot à Beauvechain

    31 photos





    C'est par une belle soirée étoilée que le 1er Wing de Beauvechain nous a accueilli pour le Sunset Shoot du 05 avril 2016.

  • Le TLP quitte Florennes !!!

    42 photos





    Le 29 mai 2009, la dernière session du TLP a quitté le 2ème Wing Tactique de Florennes.

    Dans les locaux affectés aux différentes nations, l'ambiance est animée et chacun dans le calme range le matériel. Le personnel échange badges d'escadrille, pin's et autres souvenirs.

    A l'Etat-Major , rien ne laisse pressentir un départ définitif et pourtant ......

    Les photos que je vous présente ici sont les derniers clichés du TLP pris à Florennes.

    C'est émouvant, les F-16 italiens décollent par deux, se regroupent et font un passage à quatre devant la tour de contrôle, les L-159 Alca tchèques après le décollage font un passage par deux, un Mirage 2000 français passe en balançant les ailes en signe "d'au revoir" , les Eurofichters espagnols saluent les installations techniques comme pour dire "A bientôt chez nous".

    Tous ces signes d'amitié font chaud au coeur mais laissent aussi une impression de vide . Les gorges se nouent et pour certains les yeux se brouillent un peu.

    Ils vont nous manquer.....ils nous manquent déjà !!!

    Cliquez sur la vignette ci-dessous pour retourner à la page des 70 ans de la Base de Florennes..



  • Cadeau de Noël 2015 de COMOPSAIR-IRP !!

    34 photos



    Le 03 décembre , nous avons reçu ,de COMOPSAIR-IRP (Belgian Air Force Events Team), un mail nous annonçant l'organisation d'une journée "spéciale" avec des invités "spéciaux".

    Le secret était bien gardé, ce n'est que sur le parking du 10ème Wing Tac que le programme de la journée nous a été dévoilé !!

    Les trois F-16 décorés en service au 10ème Wing Tac nous attendaient sur le tarmac.Le soleil étant de la partie les réflex (au propre comme au figuré)ont chauffé - les décledenchements cliquetaient de partout et parfois sous des angles acrobatiques.

    Ce fut une SUPER après-midi de convivialités aux odeurs de fin d'année.

    Je remercie the Begium Air Force Events Team de COMOPSAIR-IRP et particulièrement l'Adjudant Jo VANDEN BROECK pour cette heureuse initiative.

  • Les F-16 belges de retour de Jordanie.

    17 photos

    Après un vol de cinq heures ponctué par deux ravitaillements en vol effectués par un KDC-10 hollandais, les six F-16 belges ayant participés aux opérations aériennes contre l'Etat islamique en Irak à partir d'une base jordanienne, (Muwaffaq Salti - Azraq)sont rentrés en Belgique le 2 juillet. Ils se sont posés sur la Base de Florennes à 14.15 heures GMT.

    Les pilotes sont descendus de leurs avions , casque sur la tête et visière abaissée ; la Defence a demandé à la presse de ne pas divulguer leur identité vu la menace dont fait l'objet les militaires impliqués dans les opérations contre l'EI. Dans le même esprit les familles n'ont pas pu être photographiées.

    Le pilote du 2ème Wing Tac avec qui nous avons eu l'occasion d'échanger quelques mots nous a confié qu'il était fatigué après ces six semaines en Jordanie. La chaleur, le bruit - les zones de repos étaient implantées près de la piste sur laquelle décollages et atterrissages se succédaient jour et nuit.

    Les missions au dessus de l'Irak duraient cinq à six heures avec trois ou quatre ravitaillements en vol, l'autonomie en carburant devait toujours être dans des normes "confortables" , en cas de problèmes techniques ou autres , les pilotes auraient pu être contraints de faire diversion.Il nous a confié également que l'EI était bien équipé (armement)et que leur détermination était palpable. Il nous a fait remarqué aussi que les combats terre-terre étaient majoritaires et que les combats en milieu urbains limitaient leurs interventions.

    Au moment de pénétrer dans l'espace aérien irakien, dixit notre interlocuteur, je ressentais un "truc" bizarre, mais sachant que la technologie embarquée sur nos F-16 était d'une grande fiabilité , je ne me suis jamais senti en danger. J'ai effectué +/- 70 heures de vol pendant ces six semaines. Des missions de reconnaissance, des frappes sur des cibles pré-définies, des appuis au sol au profit des troupes irakiennes.

    Toutes ces missions étaient coordonnées par le CAOC (Combined Air Operations Center) basé au Qatar sous commandement américain. Quant au bilan opérationnel sur les missions sur l'Irak, le Ministre Steven Vandepute se réserve le droit d'en informer , en personne , la commission parlementaire.

    Un grand merci à COMOPSAIR de nous avoir permis de vivre ce moment de fierté.

  • NH-90 - Disponibilité opérationnelle de base.

    23 photos

    ~~~~~~~~

    Le mercredi 20 mai 2015 , le Général-major aviateur VANSINA, Commandant de la Composante Air a déclaré la 18ème escadrille officiellement "Initial Opérational Capable" (IOC) et remet le brevet qui symbolise l'IOC au commandant du 1er Wing, le Colonel aviateur FRANCHOMME..

    Cela signifie que cette escadrille dispose d'équipages suffisants, de techniciens et de personnel au sol revêtu des compétences nécessaires à l'exécution des opérations ,en milieu NON hostile, en toute sécurité.

    En automne 2013, le premier NH-90 était affecté à la 18ème escadrille de Beauvechain. Les mois suivants, les équipages et le personnel au sol ont suivi une formation approfondie pour l'exploitation de ce nouveau matériel.Il en résulte après cette formation l'accès au niveau de "disponibilité opérationnelle de base". Les NH-90 peuvent désormais être affecté à des missions de transport de personnel et de matériel en Belgique et à l'étranger.

    La phase suivante mènera à l'aboutissement final, à savoir la "Full Operational Capability".Cela comprend l'acquisition des manoeuvres de vol militaires, notamment en vue de la participation à des opérations complexes en milieux hostiles, en coopération avec d'autres systèmes d'armes au sol et en vol.Le couronnement de cette phase aura lieu fin 2016 .

    Je remercie COMOPAIR-IRP pour l'organisation de cet après-midi.

    Ci-dessous quelques photos des différentes tâches que le NH-90 peut accomplir !!

  • Belgian F-16 Solo Display 2015 "Blizzard" sur le 2ème Wing

    28 photos

    Le nouveau F-16(FA-123)Solo Display appelé "Blizzard", piloté par le Commandant aviateur Tom "Gizmo" De Moortel de la 31ème escadrille a fait une visite de courtoisie au 2ème Wing Tac le 04 mai.

    Le Commandant aviateur Tom "Gizmo" De Moortel représentera la Belgique pendant trois ans dans les meetings nationaux et internationaux.

    (Désolé pour la qualité des photos, les lumières étaient très changeantes - succession de nuages et d'éclaircies)

  • Premier vol en formation des NH 90 - TTH

    22 photos





    Le 19 juillet 2013, le service informations et relations presse de la Composante Air avait organisé ,à Beauvechain, une conférence de presse à l'occasion de l'arrivée sur le sol belge du premier NH90 dans sa version TTH (Tactical Transport Helicopter)

    Le 12 février 2015, les quatre NH90 au complet depuis trois mois ont effectué leur premier vol en formation à partir de Beauvechain.

    Après un vol de +/- 45 minutes , ils nous ont gratifié de quelques passages en formation. Ce vol est prévu dans le cadre de la déclaration d'opérationnalité des appareils (OIC - Initial Opérational Capability).

    Après l'OIC suivra en 2018 la déclaration d'opérationnalité complète (FOC - Final Operational Capability).



  • La COMPOSANTE AIR ......a un nouveau chef....

    45 photos

    Le Lieutenant-général aviateur Claude Van de Voorde est né à Zelzate le 10 mars 1962. Après trois années d'études à l'Ecole Royale des Cadets à Bruxelles, Claude Van de Voorde est admis à l'Ecole Royale Militaire à l'âge de 18 ans. Il obtient le diplôme de licencié en sciences sociales et militaires quatre ans plus tard. Fin 1985, près de deux ans plus tard, Claude Van de Voorde effectue son écolage comme élève-pilote et obtient ses ailes de pilote. A l'issue d'une conversion opérationnelle d'une année sur le F-16 "Fighting Falcon", le jeune pilote de chasse est affecté au 31 "Tiger" Squadron de la base de Kleine-Brogel au sein duquel il accomplit toutes les fonctions courantes, y compris la fonction d'officier opérations. Durant cette période, il participe activement à plusieurs exercices et déploiements internationaux tels que le "Tactical Leadership Programme", le "Red Flag", le "Very Low Level Flying" au Maroc pour n'en citer que quelques-uns. Enfin, à l'issue d'une formation intensive organisée au sein de la base aérienne d'Örland en Norvège, il obtient le brevet de "Fighter Weapons Instructor".

    Après avoir suivi le cours d'état-major en 1994, il devient officier d'état-major au Quartier Général de la Force Aérienne Tactique. Il y est chargé des "Offensives Operations" et y dirige le bureau gestion et planning. Il suit le cours supérieur d'état-major à l'Institut Royal Supérieur de la Défense à Bruxelles et devient ensuite commandant du "31 Fighter-Bomber Squadron" en 1998. Au cours de cette période, il participe à plusieurs opérations dans les Balkans. Comme commandant du détachement F-16 belge, il effectue des missions au-dessus de la Bosnie et du Kosovo dans le cadre de l'opération "Allied Force".

    En 2001, il rejoint la Section Plans et Programmes de l'état-major de la Force Aérienne. Deux années plus tard, il est affecté au Département Stratégie dans le cadre de la nouvelle structure unique et est responsable de la planification à long terme pour la nouvelle "Composante Air". Promu colonel, Claude Van de Voorde est nommé conseiller militaire auprès de la délégation belge au sein de l'OTAN. A partir de janvier 2004, il y siège comme représentant belge dans le domaine de l'armement et de la politique nucléaire. Peu de temps après avoir suivi le "Senior Course" au "NATO Defense College" à Rome, il devient en 2007 commandant du 10ème Wing Tactique, mieux connu sous la dénomination de base aérienne de Kleine-Brogel. A l'issue de son commandement, il totalise quelques 2000 heures de vol sur F-16. Le 23 juillet 2009, le Général-major aviateur Claude Van de Voorde devient le Commandant de la Composante Air. Le 26 décembre 2013, Claude Van de Voorde est promu au grade de Lieutenant général. Non sans une certaine émotion Le Général passe une dernière fois les troupes en revue . Claude Van de Voorde a été désigné pour occuper les fonctions de directeur des opérations au sein du cabinet de la Défense à Bruxelles.

    §§§§§§§§§§§§§§§§§

    Le Lieutenant-général Compernol, sous chef d’état-major Opérations et Entraînement, a ensuite procédé selon une formule consacrée à la reconnaissance du Général-major Vansina comme 4e commandant de la Composante Air. Un passage des différents avions en service dans notre Air Force a clôturé la cérémonie. Le passage de 4 F-16 avec train d’atterrissage sorti était particulièrement spectaculaire .

    Fils de diplomate, Fred Vansina est né à Bern en 1964. Après ses études à l’Ecole royale militaire, il obtient en 1988 ses ailes de pilote et est affecté à la base de Beauvechain comme pilote de F-16 et y occupe différentes fonctions.

    Le Major Vansina rejoint l’Etat-Major de la Force aérienne à Evere en 96, où il sera responsable de différents programmes d’investissement. En 2000 il rejoint la base de Kleine Brogel (KB) comme commandant d’escadrille et assumera la fonction de chef des opérations dans le détachement mixte belgo-néerlandais à Amendola en Italie dans le cadre de l’opération Joint Falcon dans les Balkans. Il devient en 2005 commandant du groupe de vol à KB et après un passage à l’EM de la Composante Air devient en 2009 commandant du 10e Wing Tactique de Kleine Brogel. Diplômé du Nato Defence College à Rome il devient en février 2013 chef d’Etat-Major de la Composante Air dont il vient de reprendre le commandement le 5 novembre.

    Le Général-major Vansina compte 2 600 heures de vol sur jet dont 1 900 sur F-16.

  • GROUPE AERIEN EUROPEEN

    45 photos dans 2 sous-albums

    STAGE INTERALLIE ET INTERARMEES DE STANDARDISATION A LA RECUPERATION DE PERSONNEL.

    Le 2 octobre 2014, le Général-major VANSINA, Adjoint Opérations au Sous-chef d'état-major Opérations et Entraînement a organisé une journée d'informations sur la base de Florennes. Cette journée avait pour but le fonctionnement du GAE (Groupe Aérien Européen), des délégations des Etats membres ont honnoré l'évènement de leur présence dont l'Air Chief Marshall PULFORD , directeur du GAE et Chef d'état-major de la Royal Air Force.

    Ce stage est unique en Europe et cette année, nous avons pu compter sur la participation de 400 personnes venant de 11 pays (la Belgique, l'Allemagne, l'Espagne, la France, la Grande-Bretagne, la Hongrie, l'Italie, les Pays-Bas, la Pologne, la Suède, et les Etats-Unis)qui s'engageront avec 23 aéronefs.Ce stage sera le dernier à être organisé par le GAE.Le Comité directeur du GAE a décidé d'en confier la gestion au "European Personnel Recovery Centre" (EPRC).

    La doctrine de l'EPRC est d'élaborer et mettre en oeuvre des procédures communes aux pays concernés dans le but de mener des Opérations d'extraction de personnes (militaires, civiles, personnel d'Ambassades...)en milieux hostiles. Les intervenants doivent dans les plus brefs délais assurer la localisation, la protection et l'extraction des personnes menacées.

    Nous avons pu assister au déroulement d'une mission dynamique. Deux F-16 belges fournissant la surveillance militaire et l'appui aérien rapproché (close air support), les hélicoptères polonais "Hind" ont fourni l'appui rapproché (close-in support)et les "Caracal" français fournissaient la plateforme de sauvetage.

    Nous avons pu également assister à un exercice de ravitaillement en carburant sur deux hélicoptères français.

    Pour de plus amples renseignements, cliquez sur la vignette ci-dessous.



    Les deux albums photos ci-dessous vous donneront un "petit" aperçu de cet exercice.

  • 4000 heures de vol sur F-16 !!!

    26 photos





    Vendredi 29 août 2014...le Commandant aviateur Marc Longle "Charlz" a décollé de la base de Florennes à 10.00 heures pour atterrir une heure plus tard.

    Il venait d'atteindre le cap mythique des 4000 heures de vol sur F-16 et entrer dans le club très fermé des 40 pilotes au monde à atteindre ce record, le seul belge, trois en Europe, les autres sont américains.



    Vu les restrictions budgétaires à la Défense, ce record ne sera probablement jamais battu ni même atteint !!!!

    ----------

    Aperçu des missions opérationnelles du Commandant aviateur "Charlz" !!!













    -----------

    Né à Visé, le Commandant aviateur Marc "Charlz" LONGLE a débuté sa carrière militaire à l'Ecole Royale des Cadets en 1981.Après trois années passées à Laeken, il entre à l'Ecole Royale Militaire avec la 124ème promotion Toutes Armes.

    Sorti de l'ERM, il rejoint Gossoncourt et ensuite Brustem pour sa formation de pilote avec la promotion 87B.Il reçoit ses ailes de pilote en août 1990 et commence sa conversion F-16 en septembre de la même année. Il rejoint le 2ème Wing Tactique le 18 mars 1991, d'abord au Flight B et par la suite à la 1 ère Escadrille.En janvier 1995, il devient instructeur F-16 à l'OCU (Opérational Conversion Unit) de Beauvechain et ensuite au 10ème Wing Tactique de Kleine Brogel.

    De retour à la 1ère Escadrille depuis 1996, il est sélectionné en février 1998 pour faire partie de l'Initial Cadre MLU (Mid-Life Update). C'est dans cette fonction d'instructeur MLU qu'il revient au 2ème Wing Tactique en 2000.En septembre 2002, il retrouve les "STINGERS" avec qui il effectuera sa 3000ème heure de vol F-16 le 27 avril 2007.

    Le Commandant Marc Longe a effectué plus de cent missions opérationnelles en Bosnie en 1997 et 1998, durant l'opération "Allied Force en 1999 et enfin l'Afghanistan (Eastern Eagle en 2005 et Guardian Falcon à Kandahar en 2008, 2010 et 2011)

    VOIR LES SLIDES CI-DESSUS

    Depuis novembre 2011, il est chef de la sous section 3D/AOLT de COMOPSLAND et est pilote cat B à la 1ère Escadrille;

  • SUPER HORNET à FLORENNES !!

    42 photos





    Qui va remplacer les F-16 belges...Une démarche de Boeing....????

    Alors que la succession des F-16 vieillissants commence discrètement à se profiler ; l'avionneur américain Boeing a présenté deux de ses chasseurs-bombardier F/A - 18F Super Hornet début juillet sur la Base du 2ème wing de Florennes.

    Récemment la Défense a adressé à cinq agences étatiques - deux américaines et trois européennes - une demande d'informations (RFI , Request for Information) concernant cinq avions de combat susceptibles de succéder aux F-16 : le F-35 Lightning II du groupe Lockheed Martin, le F/A-18F Super Hornet de Boeing, le Rafale du consortium Rafale International (Dassault Aviation) , le JAS - 39 Gripen de Saab et l'Eurofighter du consortium éponyme.

    La Défense tient à préciser que : "Ce n'est pas un appel d'offres et n'engage en rien à un achat futur, ni au choix d'un appareil déterminé, mais vise à rassembler des informations et faire connaissance avec ce type d'appareil peu répandu en Europe" fin de citation .

    Faisons connaissance, en premier lieu, avec le F/A - 18F Super Hornet....quant aux autres candidats : "Wait and see"

    Fiche technique du F/A - 18E/F Super Hornet

    Type d'avion Avion multirôle d'attaque et d'interception

    Constructeur : Boeing

    Pays : Etats-Unis

    Motorisation : 2 réacteurs General Electric F414-GE-400

    Poussée unitaire : 98 kN (10000 kg) avec postcombustion

    Longueur : 18,31 m

    Hauteur : 4,88 m

    Envergure : 13,62 m

    Surface alaire : 37,16 m²

    Masse à vide : 13,83 tonnes

    Charge militaire : 8 tonnes

    Masse maximale au décollage (équipé) : 30 tonnes

    Vitesse maximale : Mach 1,85 (haute altitude)

    Vitesse ascensionnelle : 13715 m/min

    Plafond pratique : 15000 mètres

    Rayon d'action : 1400 km

    Armement fixe : Un canon M61A-2 rotatif de 20 mm

    Armement air-air : AIM-9L Sidewinder, AIM-7F Sparrow et AIM-120 AMRAAM

    Armement air-sol : AGM-65 Maverick, AGM-88 HARM, AGM-84H SLAM-ER, AGM-154 JSOW, GBU-31/32, (bombe nucléaire)B-57 et B-61 (bombe nucléaire)

    Radar : Hughes APG-73

    Version de l'avion : F/A-18A/C, F/A-18B/D, F/A-18E/F, E/F-18A/B, E/F-18C/D et E/F-18D

    Commentaire: Le premier Super Hornet a fait son vol initial en novembre 1995. Mais il semble que le Super Hornet soit moins rapide et moins manoeuvrable à grande vitesse. Tout cela est dû à l'augmentation des capacités d'emport de charges extérieures, ce qui augmente aussi la traînée et la masse. Mais il y a aussi l'augmentation de l'autonomie. Plus de 1000 appareils sont prévus d'ici 2015.

  • REMISE D'AILES

    215 photos dans 6 sous-albums

  • Landing and takeoff à FLORENNES

    153 photos dans 3 sous-albums

  • "VISITEURS" à Florennes

    72 photos dans 3 sous-albums

  • F-16 SOLO DISPLAY (B.A.F.) 2012-13-14 (GRAT)

    85 photos dans 3 sous-albums

    Le Cdt aviateur Renaud (GRAT) Thys a représenté la Force Aérienne Belge dans les meetings nationaux et internationaux en 2012 - 2103 et 2014.

  • BELGIAN DEMO TEAMS

    221 photos dans 10 sous-albums

    LES DEMO TEAMS DE LA COMPOSANTE AIR.

  • UN 21 JUILLET PAS COMME LES AUTRES

    33 photos

    UN 21 JUILLET TRES SPECIAL !!



    Pour ceux qui n'ont pas pu se rendre à Bruxelles pour assister aux festivités organisées à l'occasion "d'un 21 juillet pas comme les autres", le 2ème Wing de Florennes a organisé une journée "portes ouvertes".

    Les nombreux visiteurs n'ont pour autant rien perdu du fil des festivités de Bruxelles suivies sur un écran géant

    Vers 15.30 heures, ils ont pu assister aux préparatifs et aux décollages des F-16 participant au défilé aérien.Pendant que les avions rejoignent un point choisi au sud d'Anvers pour "s'insérer" dans le défilé en fonction de la vitesse propre aux différents aéronefs constituant les quatre vagues du défilé aérien , différentes activités se poursuivaient sur la Base.

    Vers 16.00 heures, "Grat" nous a présenté son show toujours très apprécié, si on se réfère aux applaudissements nourris lors de son atterrissage !!Au contact avec la foule, "Grat" s'est prêté, avec son habituelle courtoisie, aux questions de ses admirateurs.

    Après quoi les Alpha Jets ont fait un passage au dessus de la Base, lachant le peu de panache tricolore qui leur restait. Les F-16 les ont suivis.

    Une partie de la foule a continué à flâner sur le site enrore quelque temps....

  • Dans les coulisses de SANICOLE

    66 photos

    Le 14 septembre 2013 la Base de Kleine-Brogel a hébergé une partie des aéronefs invités le lendemain à Sanicole.

    La météo du matin n'était pas des plus clémente (bruine et nuages bas) , de ce fait les évolutions se faisait suivant les critères "plafond bas". Ce qui a permis de voir évoluer les avions d'un peu plus près mais hélas la lumière manquait cruellement pour faire de bons clichés !!!

    Plus tard , en début d'après-midi, des "fenêtres" ont permis aux démonstrateurs d'évoluer dans un ciel partiellement "déchiré".

    Quatre f-16 de KB ,dont le "Tigre" ont fait une démonstration époustouflante...du grand Art !!

    Quant au Contellation,il trônait majestueusement, seul, en retrait du seuil de piste et avait un succès incontestable; sa prestance attirait les regards.

  • Remise de Comdt du 2ème Wing

    40 photos





    Depuis le 1er décembre 2010, le Colonel Aviateur Breveté d'Etat-major Michel COLLES était le Chef de Corps du 2 ème Wing Tactique.Il remet son commandement le 18 octobre 2013 et sera pensionné le 01 janvier 2014.



    Le 24 ème Chef de Corps du 2 ème Wing est le Colonel Aviateur Breveté d'Etat-major ingénieur Thierry DUPONT.

    Diplomé de la division Polytechnique de l'Ecole Royale Militaire, et après son écolage sur Marchetti et sur Alpha-Jet, il est affecté au 3ème Wing de Bierset et y vole sur Mirage V. A la dissolution du 3ème Wing, il effectue une conversion F-16 et rejoint le 2ème Wing dès 1995. Après avoir suivi le Cours d'Etat-major en 1997, il revient à Florennes et prend part à l'opération Deliberate Guard en Ex-Yougoslavie.

    De 1998 à 1999 il suit le cours de pilote d'essais à l'Ecole du Personnel Navigant d'Essais et de Réception d'Istres (FR)et ce avant d'officier en tant que pilote d'essais à Edwards Air Force Base (CA-USA) dans le cadre du développement du F-16 Mid Life Update (MLU) de 1999 à 2000. A son retour et jusqu'à fin 2001 il est affecté à la Division Plans et Programmes tout en continuant à suivre le programme F-16 MLU.

    De 2002 à 2004 il prend le commandement de la 1ère Escadrille qu'il transforme sur F-16 MLU.

    En 2004-2005, il suit le Cours supérieur d'Etat-major au Collège des Forces canadiennes à Tornto (CAN)et acquiert en parallèle le grade de Master en politique de défense auprès de l'Université de Montréal.

    Revenu en Belgique, il assure au sein du département stratégie de l'Etat-major de la Défense les relations capacitaires à la fois avec l'OTAN et l'Agence européenne de Défense. Il assume également la gestion du programme A-400M à la Direction Générale du matériel.

    En 2009, il rejoint le 2ème Wing Tactique et y commande jusqu'en 2011 le Groupe de vol, où il y prépare l'arrivée du 80 UAV tout en garantissant la continuité de l'entraînement en préparation des rotations opérationnelles en Afghanistan.Cette période connaît son apogée fin mars 2011, puisqu'il participe à l'Opération Odyssey Dawn et coordonne depuis Ramstein les premières frappes de notre engagement en Lybie.

    Il retrouve par la suite le département statégie jusque fin 2012 comme responsable capacitaire, avant d'être désigné pour le Senior Course 122 du NATO Defence College de Rome de janvier à juillet 2013.

    Le Colonel Aviateur Breveté d'Etat-major Ir DUPONT totalise plus de 2000 heures de vol sur trente appareils différents.