• Partager sur Facebook
Oiseau de petite taille au dos brun maculé de blanc et de chamois. La queue est rousse, le dessous blanc, le bec courbé plus court que celui du g. des jardins. Plumage très semblable à celui de cette espèce cousine. Se fier plutôt aux critères de chant.

L'habitat privilégié de ce grimpereau est constitué par les vieilles futaies de feuillus, conifères ou mixtes de l'étage collinéen et montagnard : hêtraie, hêtraie-sapinière, Grimpereau des bois pessière...

Le Grimpereau des bois visite assidûment l'écorce des arbres afin d'y dénicher les insectes qui constitueront son repas. Pour celà il parcourt chaque tronc en spirale. L'aire de répartition de cette espèce s'étend jusqu'au nord de la Scandinavie et en Russie alors que celle du g. des jardins s'arrête en Europe Centrale.

e grimpereau des bois (ou familier) construit son nid derrière l'écorce d'un arbre avec des débris végétaux (herbes, mousses...). Il est tapissé de duvets et plumes. La femelle dépose 1 à 2 pontes par an de 5 à 6 oeufs. La femelle couve seule pendant près de 2 semaines.

Régime insectivore. Sa petite taille joue un rôle important en période hivernale où il peut visiter les moindres recoins où se réfugient les insectes (coléoptères, larves...) et araignées. Cette caractéristique morphologique lui permettant de garder son régime alimentaire insectivore en hiver, lui permet de rester sédentaire.